Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 15:26

Vous ne devez pas vivre avec l'inquiétude des choses désagréables qui peuvent arriver. Une maman qui s'inquiète parce que son fils travaille mal à l'école et pense déjà qu'il n'a pas d'avenir, ne lui laisse aucune chance de s'améliorer.

En fait, elle le garde dans cette énergie de perdant.

Elle fait planer sur lui l'idée qu'il ne vaut rien et qu'aucun effort de sa part ne mérite d'être fait. Cela fonctionne d'une mère envers son fils, mais c'est tout aussi vrai en vers soi-même.

Si vous pensez que vous n'êtes pas en mesure de faire face à une situation, comme de prendre la parole en réunion, par exemple, et que vous êtes convaincu que jamais vous n’en serez capable, il y a de fortes chances que cela devienne une réalité.

Le pire, c'est que vous allez vous inventer des excuses et que celles-ci devront se convertir en éléments véritables de votre vie pour confirmer vos dires.

Cela signifie que si vous justifiez votre incapacité de parler en public parce que vous perdez vos moyens et que vous vous mettez à bégayer alors que jamais de votre vie vous n'avez eu ce genre de problèmes, vous allez véritablement parler avec difficulté. Tout d'un coup, vous serez le résultat de vos peurs et de vos créations mentales.

Les appréhensions que nous avons au quotidien finissent par donner le ton à notre existence. Si nous sommes convaincus qu'en fin de semaine nous serons fatigués et que nous n'avons plus envie de rien faire de tout le week-end, nous créons cette situation au point de la rendre réelle. Nous provoquons notre destinée. Les soucis sont un peu de cette nature. En réalité, ils ne répondent que très rarement à une situation réellement contraignante. Savez-vous pourquoi ?

Parce que lorsque nous avons de véritables soucis, nous n'avons pas le temps d'imaginer où ils nous amèneront. Confrontés aux problèmes, nous devrons agir pour en sortir, pour trouver une solution, pour améliorer notre quotidien et retrouver la tranquillité à laquelle nous aspirons.

C'est quand le problème est terminé que nous commençons à nous faire du souci. Généralement parce que nous pensons à l'épreuve que nous venons de subir, et que nous imaginons ce qui aurait pu se passer si nous n'avions pas trouvé de solution.

C'est à ce moment-là que le cerveau produit des doses insupportables de pensées négatives. Nous avons peur de ce qui aurait pu se passer et en plus nous imaginons tout ce qui risque d'arriver si nous ne faisons rien pour éviter le problème et tout ce qui peut encore arriver, simplement parce que la vie est ainsi, imprévisible. Nous avons du mal à trouver le calme et la tranquillité à laquelle nous aspirons et nous devenons stressés.

Gérer les soucis au quotidien c'est admettre que si nous n'en avons pas, nous ne devons pas nous préoccuper de ce qui n'est pas encore ou de ce qui n’a pas de raisons de se produire. Nous ne devons pas non plus laisser notre esprit divaguer sur des sujets concernant le passé. Ils ne sont plus et ils ne peuvent plus être changés.

Nous devons remplacer nos pensées par des phrases affirmatives, comme celles qui suivent :

À cet instant, je me sens bien, et j'ai la chance de vivre paisiblement.

J'ai la chance d'avoir un toit, une paye, de quoi manger tous les jours et j'en suis reconnaissant. Je me sens heureux de pouvoir gérer mon quotidien dans des conditions acceptables. Formations Etre Heureux

http://vd55.com/3GR

Mateo

http://comment-vivre-mieux.com/sante-meditation/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mateo
  • Le blog de mateo
  • : Affiliation opportunité du web Que vous désiriez simplement un revenu complémentaire ou développer une véritable activité, en restant chez vous Ce travail peut être très rémunérateur à condition d’y consacrer un minimum de temps.
  • Contact

Recherche