Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 10:03

Tout comme il existe différentes formes de bonheur, il en est de même pour la colère. La colère est de manière générale divisée en deux catégories.

Ces catégories sont la colère passive et la colère agressive. Voici un coup d’œil à la colère passive.

La colère passive est d’exprimer sa colère de manière plus tranquille souvent aux dépends de quelqu’un d’autre. La colère passive peut être décrite comme une colère refoulée face à une personne en colère. Elle peut ne pas être ouvertement exprimée par la personne vivant ce type de colère interne. Elle se manifeste subtilement par des comportements comme se plaindre tout le temps ou la dépression.

Il y a 8 comportements associés à la colère passive qui sont :

1. Comportement réservé : Avec ce type de colère, la personne énervée peut parler à quelqu’un comme si tout allait bien en contenant ses sentiments, ensuite dire du mal de cette personne derrière son dos.

Le comportement réservé dans ce cas inclut d’être silencieux, parler entre ses lèvres, éviter le contact visuel, humilier les gens, jaser, les plaintes anonymes, les lettres empoisonnées, voler ou escroquer la personne contre laquelle on est en colère

. 2. Manipulation psychologique : Ce type de comportement utilise la provocation d’une personne jusqu’à la rendre agressive puis lui reprocher de l’être. Une autre manière de faire et de provoquer la personne jusqu’à la rendre agressive puis battre en retraite et regarder ce qui se passe

. D’autres formes de manipulation psychologique incluent le chantage affectif, les larmes les feintes, la fausse maladie, saboter les relations entre les personnes, la provocation sexuelle, utiliser une tierce personne pour communiquer des sentiments négatifs ou encore retenir les ressources ou l’argent de la personne

. 3. Culpabilité : Une personne utilisant la culpabilité s’excuse tout le temps, est ouvertement critique avec les autres et avec elle-même. Elle pousse les autres à s’autocritiquer et à critiquer les autres aussi.

4. Sacrifice de soi : Une personne qui se sacrifie se contente toujours de la deuxième place ou d’être derrière les autres. Elle est trop serviable. Elle montre de légers signes de souffrance mais ne fait rien pour y remédier.

5. Inefficacité : Ce type de colère implique de toujours se mettre en position d’échec. L’inefficacité inclut d’avoir affaire et de choisir exprès des gens peu fiables, être sujet aux accidents, avoir des résultats décevants, l’impuissance sexuelle, s’énerver pour des choses insignifiantes et ignorer les choses qui valent la peine d’être contrariées.

6. Impartialité :

Cela inclut de snober les gens, être faux, ne pas être préoccupé dans des situations digne d’intérêt, refuser de prendre une décision, laisser les autres prendre les décisions pour soi, étouffer les émotions en abusant des substances illicites, trop manger et trop dormir, ne pas réagir à la colère des autres, la frigidité, activités sexuelles non spontanées où le partenaire sexuel est perçu comme un objet.

Ceux qui se montrent impartiaux et neutres accordent un temps anormalement long pour les machines et le matériel.

Ce sont des cérébraux et même s’il leur arrive de se dire frustrés ils ne montrent aucune émotion.

7. Comportement obsessionnel :

Ce genre de comportements exige la perfection. Cela inclut d’être propre et net à l’extrême, avoir l’habitude de vérifier et de revérifier les choses, tout faire à l’extrême. Par exemple, si une personne au comportement obsessionnel fait un régime, elle ne fait pas dans la demi-mesure et en arrive à s’affamer, et si au contraire elle mange, elle se gave, etc.

Leur comportement est toujours extrême et il n’y a pas de modération. C’est tout blanc ou tout noir.

8. Etre évasif : Ce sont ceux qui ferment les yeux dans une situation de crise, évitant le conflit, ne répondant pas aux arguments de l’autre partie et devenant phobiques. Ce sont là les principaux signes de la colère passive.

La colère passive est due au désir de tout contrôler sans être capable de d’assumer ses actes. C’est différent de la colère refoulée dans lequel cas tous ces comportements sont adoptés exprès pour énerver les autres.

Quand on ressent de la colère refoulée, on l’exprime inconsciemment à la personne que l’on croit à l’origine de cette colère. Le mode d'emploi pour gérer les gens difficiles Comment CHANGER les autres SANS LES BLESSER

.. Apprenez les secrets de la gestion des gens difficiles pour qu'ils deviennent vos meilleurs alliés.

http://url-ok.com/beee4c

Mateo

http://www.comment-vivre-mieux.com/vie-sante/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mateo
  • Le blog de mateo
  • : Affiliation opportunité du web Que vous désiriez simplement un revenu complémentaire ou développer une véritable activité, en restant chez vous Ce travail peut être très rémunérateur à condition d’y consacrer un minimum de temps.
  • Contact

Recherche